Istock
Paid post

Là où les investisseurs peuvent se tromper

Il est plus facile que jamais d'investir en bourse. Il est donc d'autant plus important d'éviter les pires erreurs afin d'éviter les pertes et les déceptions.

Aujourd'hui, vous pouvez acheter des actions facilement, même via votre smartphone. Mais attention: si vous investissez de l'argent sans trop réfléchir à la bourse, autant aller au casino. Vous devez absolument connaître et comprendre le modèle économique des entreprises dans lesquelles vous investissez. Il doit notamment être plausible qu'elles continuent à croître et donc que leurs bénéfices augmentent, car cela se reflétera tôt ou tard dans les rendements boursiers.

Mauvais timing

C’est l’erreur classique: de nombreux investisseurs n'achètent des actions que lorsque les marchés boursiers sont en plein essor ou qu'une reprise se profile à l'horizon. D'autre part, les investisseurs vendent souvent pendant une phase de baisse du marché, lorsque les prix s'effondrent. Le bon timing est acheter courageusement au prix le plus bas et vendre au prix le plus élevé. C’est difficile à appliquer, même pour les professionnels. Et cela conduit généralement à une frustration des investisseurs qui n'osent pas acheter. Des études montrent toutefois que seuls quelques jours en bourse sont responsables d'une performance globale positive.

Qu'est-ce que cela signifie pour un investisseur qui pense à long terme? De nos jours, ne pas faire fructifier son argent et ne pas être présent en bourse représente un risque plus élevé que d'investir et d'accepter des fluctuations de prix. Il est donc préférable d'être et de rester en bourse plutôt que d’attendre le moment idéal pour entrer ou sortir. En outre, cela permet d'économiser du temps et des frais de transaction: car le va-et-vient coûte cher!

Tout miser sur un seul cheval

Il est tentant d'investir tout son capital dans une entreprise aux perspectives prometteuses. Mais que faire si un concurrent se présente ou si un scandale est révélé à l’interne? Le cours de l’action peut alors plonger et l’investisseur privé qui a investi la majorité de son argent dans ce seul placement peut vite se retrouver ruiné. C'est pourquoi la diversification des titres, dans différentes catégories d'actifs, est essentielle. Par exemple un mélange d’actions, d’obligations, de matières premières et d'immobilier.

Investir l'argent dont on a besoin à court terme

Vous ne devez investir que des sommes dont vous pouvez réellement vous passer jusqu’à l'horizon de placement prévu. Toute personne qui doit vendre des titres à court terme fait généralement une mauvaise affaire. Pour éviter cela, il faut disposer d'une réserve d'urgence d'environ trois mois de salaire afin de ne pas avoir à piocher dans ses investissements à long terme.

Panique et impatience

Les cours montent et redescendent. Par conséquent, un investisseur doit être capable de tolérer la volatilité. Les investisseurs qui vendent leurs titres rapidement dès que les prix fluctuent défavorablement sont généralement perdants. La panique et l'impatience contredisent l'idée d'une accumulation de richesse à long terme. Warren Buffett dit justement que «si vous ne vous sentez pas à l'aise de garder une action pendant dix ans, vous ne devriez pas la posséder, même pas pendant dix minutes.»

Confiance excessive et instinct grégaire

Toute personne qui négocie des titres risque souvent d'être victime de ses émotions. Votre portefeuille s'est magnifiquement comporté? Attention, vous pouvez rapidement devenir trop confiant. Si vous investissez parce que tout le monde court après une action, prenez garde. Il peut s'agir de signes que l'évolution des prix a été déconnectée du développement réel de l'entreprise et qu'une bulle a pu se former. Comme la panique et l'impatience, l'exubérance et l'instinct grégaire sont des tendances émotionnelles qui entravent les investissements. Car en bourse, il faut savoir anticiper et garder la tête froide.

Le résultat final

Investir dans des titres n'a pas grand-chose à voir avec la chance, mais bien plus avec une stratégie d'investissement cohérente et sa révision permanente. Comme cela peut prendre beaucoup de temps, les investisseurs privés ont souvent le sentiment d'être entre de bonnes mains avec des conseils professionnels en matière d'investissement et peuvent ainsi se concentrer sur les choses importantes de leur vie.

Paid post

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Genève Invest. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.

Lisez cet encadré si vous...

• …ne voulez plus laisser votre argent sur votre compte d’épargne

• …disposez de plus de 100'000 francs pour un placement

• …voulez obtenir un rendement attrayant dans un contexte de taux d’intérêt zéro.

Comment les investisseurs peuvent-ils obtenir un revenu en capital sûr, prévisible et attrayant en période de taux d’intérêt très bas ou négatifs? Les gérants de Genève Invest se sont penchés sur cette question et ont trouvé la réponse suivante: grâce à des investissements dans un portefeuille d’obligations soigneusement sélectionnées, émises par des sociétés auditées et saines dans différentes devises. Dans un passé récent, ces titres à revenu fixe ont généré des rendements mensuels qui étaient égaux ou supérieurs aux rendements annuels actuels des autres placements.